Démystifier les doubles consonnes : quand faut-il redoubler les consonnes à la fin des mots ?

Au cœur des dédales de l’orthographe française se trouve la question du redoublement des consonnes, une règle mystérieuse pour beaucoup. Plongeons dans cette subtilité linguistique et examinons les motifs derrière le redoublement ou non de la consonne finale.

************

Cas où l'on ne redouble pas la consonne à la fin des mots

Ci-dessous un petit tableau résumant les cas où l’on peut redoubler la consonne finale.

Terminaison Exemples de mots Exceptions
-ape agape, attrape, cape, étape… frappe, grappe, nappe, trappe,etc
-ine cabine, hermine, narine... Pas d'exception
-ipe équipe, pipe, tulipe... Grippe

Cas où l'on redouble la consonne à la fin des mots

Terminaison Exemples de mots Exceptions
-onne championne, colonne, couronne... acétone, amazone, anémone, atone, aumône, autochtone, belladone, carbone, icône, couronne, cicérone, cyclone, madone, monotone, ozone, prône, pylône, trône, synchrone, trombone, zone, acotylédone, dicotylédone, hexagone, pentagone, les mots en "phone" (aphone, magnétophone...)

En comprenant les motifs subtils du redoublement des consonnes, vous deviendrez un navigateur plus habile dans les eaux de la grammaire française. Explorez, pratiquez, et que la clarté linguistique soit avec vous.